Autour des sciences ...

Ne nous trompons pas d’objet. Un spectacle n’est pas et ne sera jamais un cours de science. Mais le cours de la Science nourrit notre théâtre. L’Histoire des sciences nourrit nos histoires.

Elles ont pour vocation de simplifier nos rapports avec nos grands savants et leurs découvertes. De rappeler à quel point ils nous ressemblent, à quel point leur questionnement est aussi le nôtre. A quel point les enjeux auxquels ils se confrontent restent d’actualité, à quel point cela aurait pu être chacun d’entre nous…

Et ainsi nos histoires ont pour objet d’être la petite porte de derrière pour s’engouffrer dans la grande histoire, celle qui change le cours des choses.

« Elise ou la lumière empoisonnée »  (2005) sur la radioactivité

« Le crâne et la mécanique» (2008) et sa reprise « Ada Lovelace » (2012) sur la conceptrice du premier calculateur, ancêtre de l'ordinateur.

« Diderot, la Fidèle et l'Encyclopédiste » (2014), dans l'intimité du philosophe, science et religion peuvent-elles cohabiter ?

« La Soupe aux Oreilles »  (2005) une fable sur les risques auditifs liés à la musique amplifiée (2005)

350 représentations, 44650 spectateurs.

Les Passeurs d’Ondes ont créé 5 spectacles auxquels ont été associés une cinquantaine d'artistes, chercheurs et médiateurs scientifiques, techniciens, administratreurs (au féminin et au masculin).

La prochaine création des passeurs d'Ondes est un spectacle de chansons dédiées aux petites oreilles : "Boucanville" !

 

Vous voyez une version text de ce site.

Pour voir la vrai version complète, merci d'installer Adobe Flash Player et assurez-vous que JavaScript est activé sur votre navigateur.

Besoin d'aide ? vérifier la conditions requises.

Installer Flash Player